Contrôle de sûreté

Le déroulement du contrôle de sûreté

Les différentes phases d’un contrôle bref et infaillible :

  1. Vérification de votre carte d’embarquement
  2. Passage au portique de contrôle
  3. Introduction à l’intérieur des paniers et bacs prévus à cet effet, des objets indiqués sur les plaques de signalisation comme les outils et équipement de cabine, les boissons gels et aérosols de moins de 100ml, les instruments électriques et les objets en métal.

Avant la traversée du portique

Il vous est demandé, par l’agent qui vous reçoit, de vous débarrassez de votre bagage en main en le posant sur la table à rouleaux mais aussi, de tout objet métallique tels que la montre, les clefs, le téléphone portable, de votre veste et si besoin est, de votre ceinture et chaussures.

Les accessoires électriques à l’instar d’un PC, sèche-cheveux, radio sont contrôlés séparément.

Une vigilance spéciale est portée sur l’acheminement des produits de 100 ml maximum qu’il est impératif de mettre dans un contenant transparent et de présenter au contrôle de l’agent chargé de la sûreté.

Traversée sous le portique de contrôle

  • Passez le portique de décèlement des masses métalliques quand l’agent vous le fera savoir
  • La possibilité qu’on vous fasse un contrôle complémentaire n’est pas exclue
  • Le contrôle de palpation peut être fait par un agent de sexe identique à vous

Prothèses médicales

Si vous portez des prothèses médicales ainsi que tout autre chose perceptible aux champs magnétiques tels que des stimulateurs cardiaques, faites-le savoir à l’agent de l’inspection filtrage lorsque vous atteindrez son poste.

Vérification de l’équipement cabine

Un dispositif automatique à rayon X vérifiera votre équipement enfin d’éviter que vous emportiez avec vous des objets interdits par la loi.

Votre équipement cabine passera éventuellement à une fouille.