La fermeture de l’aéroport d’Orly : « Une Catastrophe économique » pour tout le bassin d’emploi

A cause de l’épidémie de Coronavirus qui a affecté gravement le trafic aérien, l’aéroport d’Orly, qui a un poids économique considérable, a fermé ses portes au trafic passager et a arrêté son activité pour une période indéterminée.

Considéré comme étant le premier pôle économique du Sud Francilien et le troisième de la métropole du Grand Paris, la fermeture de l’aéroport d’Orly décidée par Le Groupe ADP, Aéroport de Paris, suite à la chute de 80 % de l’activité aéroportuaire depuis le début de la pandémie, a un impact économique majeur sur la dynamique de l’aéroport rayonnant du bassin d’emploi d’Orly.

En effet, c’est « Une catastrophe économique » pour les 90 000 emplois directs et indirects de la plateforme, dont 42 000 emplois dans le secteur de la logistique.

« Après la catastrophe sanitaire, cette fermeture est une véritable catastrophe économique qui va avoir un impact sur l’ensemble des entreprises sous-traitantes et l’ensemble de la plateforme. Certains se réjouissent d’entendre le chant des oiseaux, c’est sans compter les dégâts collatéraux pour les PME, les petits commerçants, les artisans qui seront les premiers touchés. Tout ce que l’on peut espérer c’est la réouverture rapide de la plateforme », alerte Christine Janodet, maire DVG d’Orly et membre du conseil d’administration d’ADP.

A ce propos, il est difficile de projeter en chiffre les pertes économiques liées à cette fermeture. « Tout ce que l’on peut dire aujourd’hui c’est que le tissu économique est en grande difficulté, c’est une catastrophe pour notre région et l’on ne peut avoir que de sombres perspectives si le confinement dure », constate Richard Dell’ Agnola (LR), vice-président délégué à la stratégie économique au territoire Grand Orly Seine Bièvres et maire de Thiais.

Posted in actualité
Secured By miniOrange