KLM présente son plan de restructuration

Le groupe Air France-KLM, a annoncé jeudi avoir soumis son plan de restructuration au ministère des Finances néerlandais, condition d’obtenir du prêt et des garanties du gouvernement, d’un montant total de 3,4 milliards d’euros.

KLM, branche néerlandaise d’Air France-KLM, a dévoilé son plan de restructuration à l’Etat néerlandais. Après avoir trouvé un accord avec les syndicats, la remise de ce plan par KLM était une condition importante pour l’obtention du prêt et des garanties du gouvernement, d’un montant total de 3,4 milliards d’euros pour atténuer les effets de la crise du transport aérien causée par l’épidémie de coronavirus.

Ce plan prévoit des accords avec toutes les catégories de salariés ainsi qu’une réduction des coûts de 15% et une diminution de moitié de ses émissions de dioxyde de carbone d’ici 2030.

KLM explique que les mesures déjà prises, telles que le non-renouvellement des contrats temporaires (1.500) et le programme de départ volontaire (2.000). Ces mesures ont permis de réduire la taille de la compagnie. Cette dernière compte réduire ses effectifs de 20% avec notamment la suppression de 4.500 emplois d’ici la fin de l’année. « Malheureusement, de nouvelles réductions ne peuvent être exclues étant donné l’ampleur et la profondeur de la crise », a souligné KLM.

« Aujourd’hui, nous avons fait un grand et très important pas vers la restructuration de KLM. Le plan que nous avons présenté au ministre est une condition préalable au paquet de financement et donc une étape importante dans le redressement de KLM. L’objectif est de faire en sorte que KLM survive à cette crise et en sorte plus fort. Ces mesures sont d’une grande portée et douloureuses pour tous les employés de KLM, mais elles sont nécessaires. Je suis reconnaissant du soutien du gouvernement néerlandais et fier des efforts de toutes les personnes impliquées pour atteindre ce résultat… », a déclaré Pieter Elbers, directeur général de KLM.

Posted in actualité
Secured By miniOrange