Fermeture partielle de l’aéroport de Lorient Bretagne-Sud

Lâché par Air France depuis le début de la crise sanitaire de Covid-19, l’aéroport Lorient Bretagne-Sud,  ne se relève pas. Faute d’activité, il réduit ses plans de vols.

À cause de l’arrêt annoncé des vols Air France, l’aéroport de Lorient Bretagne Sud dépendant de l’activité de la compagnie Air France, est contraint de réduire ses activités et de fermer partiellement.

Depuis le début de la crise sanitaire, l’aéroport Lorient Bretagne-sud est secoué par la tempête que traversent les compagnies aériennes. À commencer par Air France dont l’équipement est fortement dépendant.

Avant le confinement, Lorient assurait quatre vols quotidiens vers Roissy-Charles-de-Gaulle et Lyon. Avec la crise, Air France a revu ses plans de vols affichant même la volonté de ne plus se poser sur le tarmac lorientais à compter de 2021.

  • « Victime de la crise à court terme »
Pierre Montel, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Morbihan, gestionnaire de l’équipement a assuré que l’aéroport de Lorient Bretagne-sud est une « victime immédiate et rapide de la crise sanitaire et économique ». « La plateforme lorientaise était déjà fragilisée par l’attente, toujours effective, du remboursement par la DGAC (Direction générale de l’aviation civile) des avances faites par la CCI du Morbihan pour un montant de 470 000 € au titre de 2017. Par ailleurs, l’échéance prochaine de la concession accordée par l’Etat, fixée à décembre 2021, ne nous permet pas d’avoir une vision plus lointaine en termes de gestion et de développement », continue le président de la CCI Morbihan. « A court terme, cela implique une réorganisation des services et un fonctionnement réduit sous la contrainte de la réalité. En conséquence, l’aéroport de Lorient Bretagne Sud sera ouvert les lundis, mercredis, vendredis et dimanches après-midis uniquement pour assurer les vols vers Roissy, et le samedi pour garantir les déplacements sportifs du FCL. L’impact de cette fermeture partielle est un véritable écueil pour le développement de nos entreprises et l’attractivité du territoire », explique Pierre Montel, président de la CCI Morbihan et gestionnaire de l’équipement.
  • Air France : vers un arrêt définitif de ses vols sur le tarmac lorientais
Au sortir du confinement, la compagnie aérienne française, ébranlée par la crise sanitaire, y réduisait le nombre de ses rotations en provenance et à destination de Roissy-Charles-de-Gaule de 2 par jour à 4 par semaines. Elle arrêtait même la liaison vers Lyon et n’avait été établi aucun plan de vol à partir de mars 2021. En clair, Air France quitte Lorient au printemps prochain. En effet, le départ définitif d’Air France du tarmac lorientais pourrait être fatal à l’aéroport de Lorient Bretagne Sud.Posted in actualité
Secured By miniOrange