Explosion à Beyrouth : l’aéroport endommagé mais toujours fonctionnel

L’aéroport de Beyrouth-Rafic Hariri qui a été endommagé, mardi le 4 août, lors de l’énorme explosion qui a secoué le port de la capitale libanaise Beyrouth, a resté ouvert et les vols ont y continué  à atterrir.

L’aéroport international de Beyrouth a été endommagé lors de l’explosion ayant ravagé la capitale du Liban mais continuera à voir atterrir des vols, a rapporté  mercredi le site spécialisé Air-Journal.

Situé à prés de dix kilomètres de l’épicentre des explosions successives qui ont provoqué la mort d’au moins 135 personnes et plus de 4000 blessés, l’aéroport de Beyrouth a subi des dégâts.

Le choc de la déflagration ressentie à plusieurs dizaines de kilomètres aux alentours, a provoqué des dégâts sur la façade d’un des terminaux de l’aéroport, selon certains médias locaux.

Des photos diffusées sur les réseaux sociaux ont montré que  les dégâts à l’aéroport de Beyrouth, causés par l’explosion sont notamment des éclats de verre et des débris un peu partout, ainsi que des parties de plafond tombées au sol.

Le gestionnaire de l’aéroport n’a pas communiqué de détails sur l’étendue des dommages, pas plus que les deux compagnies aériennes qui y sont basées sur l’impact éventuel sur leur programme de vols – Middle East Airlines (MEA) et Wings of Lebanon. Malgré cela, plusieurs atterrissages ont été effectués après les explosions, tandis que les vols d’EgyptAir ont été déroutés vers Istanbul.

Le site de l’aéroport a indiqué, mercredi le 5 août 2020, quelques annulations de vols de la part des compagnies aériennes Lauda Air, Turkish Airlines, Pegasus Airlines ou Qatar Airways, mais les vols de MEA étaient toujours affichés en vert, notamment vers les aéroports de Paris-CDG, Bruxelles, Abidjan ou encore Doha. Les vols de Transavia France depuis Orly ont également été maintenus, précise la même source.

Posted in actualité