Coronavirus : l’aéroport Paris-Orly va fermer ses portes temporairement à partir du 31 mars 2020 jusqu’à un nouvel ordre

Afin d’affronter les ramifications mondiales de la pandémie de Covid-19 et l’effondrement «majeur et brutal » du trafic commercial, Le Groupe ADP a décidé de fermer temporairement l’aéroport Paris-Orly, à partir du 31 mars, jusqu’à un nouvel ordre.

Après avoir clôturé certains terminaux à mi-mars, le groupe ADP a annoncé mercredi 25 mars 2020, qu’il a décidé de fermer provisoirement les pistes de l’aéroport du sud-parisien d’Orly au trafic aérien et de cesser les vols commerciaux à compter du mardi 31 mars à 23H59, pour une durée encore indéterminée.

La direction du groupe ADP  a indiqué également que cette décision est liée principalement aux restrictions de circulation liées à l’épidémie de coronavirus et à la dangereuse dégringolade du trafic aérien.

« Sur l’année, à ce stade, la baisse du trafic serait de l’ordre de 30 % dans les aéroports du groupe. Hier on était à -92% de trafic en passagers à Orly et à -89% à Charles-de-Gaulle » contre -75% à Orly et à -70% à Charles-de-Gaulle la semaine dernière », a expliqué le directeur général du gestionnaire aéroportuaire, Edward Arkwright. « On va arriver à l’étiage des 10 % d’activité », a indiqué le directeur.

« À l’étranger, quasiment tous les aéroports du groupe, hors aéroports de Turquie, sont complètement fermés », a ajouté Edward Arkwright.

Pour les quatre compagnies qui continuent actuellement à opérer depuis l’aéroport d’Orly, le directeur a affirmé que leurs activités seront transférées, à partir du 1er avril, sur Paris-Charles-de-Gaulle, l’aéroport du nord de la capitale.

Pour cela, si vous avez un vol prévu à Paris-Orly à partir du 1er avril 2020, il est conseillé de contacter votre compagnie aérienne pour s’assurer du maintien de votre vol.

Posted in actualité
Secured By miniOrange