Coronavirus : L’aéroport d’Orly devient un pont de l’évacuation sanitaire des malades infectés par le coronavirus Covid-19

Après sa fermeture, l’aéroport d’Orly a été transformé mercredi 1 avril 2020, en base d’évacuation d’urgences des malades du coronavirus.

Fermé aux vols commerciaux, l’aéroport d’Orly qui ne verra  plus passer que les vols d’Etat, les déroutements d’urgence et surtout les vols sanitaires, a été transformé en base d’évacuation d’urgences d’environ 150 malades du coronavirus.

Des tentes médicalisées et des PSM (postes de secours mobile) ont été installées sur le tarmac de l’aéroport d’Orly qui s’est transformé en aéroport médical pour accueillir environ 150 patients  Covid-19, dans l’attente de leur transfert par avion.

L’objectif de cette opération dans laquelle sont impliqués l’armée, les pompiers, le SMU (service médical d’urgence) d’Orly, le Samu et La Croix rouge, est « un objectif de santé publique », explique à l’AFP Eric Lecarpentier, directeur médical et chef de service du Samu 94.

Cette opération qui sert à soulager les hôpitaux de la capitale dont les 2 200 places en réanimation , dédiées aux malades du Covid-19, sont saturées,  consiste principalement à  transférer les malades par voie aérienne d’Ile de France vers des hôpitaux de province, notamment celui de Marcé ,près d’Angers (Maine et Loire) , voire ces prochains jours vers les pays limitrophes.

« On extrait des patients pour lesquels le risque de transport est le plus maîtrisé possible, de façon à pouvoir prendre en charge des patients en Île-de-France dont l’état est en train de se dégrader », poursuit-il.

Pour effectuer cette opération, cinq hélicoptères ont été mis à disposition ; trois venant de l’armée de l’Air et deux du SMUR (Service Mobile d’Urgence et de Réanimation) ainsi que trois  avions civils médicalisés, type Piaggio P180 Avanti, affrétés auprès d’entreprises spécialisées.

La mise en place de ces vols sanitaires en direction de la province et notamment vers les régions Centre-Val de Loire, Normandie et des Pays de la Loire, a d’ailleurs commencé mercredi 1er avril entre 8h et 15h, selon le service de communication du groupe ADP qui gère l’aéroport.

 Posted in actualité, insolite
Secured By miniOrange